Plan de gestion des forêts urbaines

Les derniers mois ont été excitants pour Ottawa. Le mardi 20 juin, le personnel de la Ville a présenté la version finale du Plan de gestion des forêts urbaines au Comité de l'environnement et de la protection du climat du Conseil municipal. Ce plan, correctement mis en œuvre, veillera à ce que le paysage arboré d'Ottawa soit priorisé, protégé et géré adéquatement.

Nous félicitons la Ville d'avoir pris l'initiative d'élaborer un plan de gestion de la forêt urbaine et de s'être engagée à le faire. Selon nous, la " forêt urbaine " désigne tous les arbres situés à l'intérieur du périmètre urbain défini dans le Plan officiel, qu'ils se trouvent sur des terrains publics, commerciaux, résidentiels ou privés. La forêt d'Ottawa purifie notre air, améliore la santé de nos résidents, embellit nos communautés et améliore globalement notre qualité de vie. Le Plan de gestion de la forêt urbaine a un horizon de 100 années, soit le cycle de vie d'un arbre détaillé. Nous réalisons des investissements sur 100 ans et cherchons à planter, entretenir et protéger nos arbres pour qu'ils vivent pendant 100 ans. L'espérance de vie des arbres plantés par la Ville d'Ottawa devrait augmenter grâce aux mesures découlant du plan.

Le plan, s'il est correctement appliqué, devrait

  • soutenir et créer un couvert forestier composé de grands arbres et d'arbres de haute taille. Cela signifie qu'il faut accorder une attention particulière à la protection des arbres établis qui constituent le couvert forestier actuel.
    créer et maintenir une forêt urbaine diversifiée, saine et résiliente aux changements climatiques et capable de résister aux défis de l'environnement urbain
  • permettre à une communauté de s'engager, avec une culture, des connaissances et une prise de conscience qui défendent les arbres
  • affirmer des lois qui sauvegardent l'espace pour les arbres et protègent les arbres, ainsi que l'application effective de ces lois
    recommander les meilleures pratiques techniques pour guider la plantation, l'entretien et la protection des arbres et des forêts, en s'appuyant sur l'expérience acquise non seulement en Amérique du Nord, mais aussi en Europe et au Japon, où l'on trouve des exemples de forêts urbaines centenaires prospères et des dispositions institutionnelles efficaces pour sauvegarder et soutenir ces arbres patrimoniaux
  • réfléchir et formuler des recommandations concernant les institutions et les processus internes de planification et de développement urbains relatifs aux arbres et aux forêts urbaines à Ottawa, y compris les rues complètes, les politiques d'aménagement des terrains intercalaires et les projets de renouvellement du cycle de vie des infrastructures
  • être fondée sur des principes écologiques ; chercher à fournir des conseils dans une perspective d'écosystème, faire des recommandations pour des processus de planification urbaine qui protègent et soutiennent des espaces écologiques sains dans la zone urbaine, et faire le point sur la gestion des eaux pluviales, les zones humides et les relations avec la faune, et
  • fournir une évaluation économique des dépenses budgétaires et des investissements dans la sylviculture et les infrastructures vertes.

Écologie Ottawa, en tant que membre du groupe de travail sur les arbres, a travaillé d'arrache-pied à l'élaboration de huit éléments clés de la politique à adopter dans le cadre du plan. Les propositions sont les suivantes

1. Savoir ce que nous avons

Nous devons connaître l'état actuel de la forêt urbaine d'Ottawa pour être en mesure d'établir des priorités pour sa gestion et de démontrer sa valeur.

  • a) Dresser un inventaire de base de l'état, y compris l'évaluation des risques, de la forêt urbaine existante à Ottawa sur les terrains publics, les parcs et les terrains privés, y compris les grands arbres et les arbres ayant une valeur patrimoniale naturelle.
  • b) Établir des données de base pour mesurer le couvert forestier urbain et l'espérance de vie des arbres plantés par les services forestiers dans différents environnements urbains (parcs, arbres des rues secondaires, arbres des rues principales, etc.)
  • c) Effectuer une évaluation économique des avantages de la forêt urbaine d'Ottawa, y compris les avantages écologiques et financiers annuels que la Ville retire des fruits et des noix, du bois et de l'habitat des animaux sauvages.
  • d) Entreprendre une évaluation critique des politiques et des pratiques actuelles de développement urbain qui sont à l'origine de la perte du couvert forestier urbain.

2. Créer des objectifs clairs et des résultats escomptés

Le plan doit avoir des objectifs clairs, mesurables et réalistes, ainsi que des résultats escomptés. Cela permettra à la direction de prendre des mesures correctives et d'améliorer le plan à l'avenir. Il créera également les conditions permettant au public d'exiger de la Ville qu'elle rende compte de la réussite du plan.

  • a) Développer un programme de surveillance de la forêt urbaine avec un ensemble ciblé d'indicateurs de performance et d'objectifs associés.
  • b) La zone urbaine devrait avoir pour objectif un couvert forestier de 30 %, conformément au plan officiel, à partir duquel il ne devrait pas y avoir de perte nette de couvert forestier une fois cet objectif atteint.
  • c) Intégrer pleinement les objectifs de couvert forestier urbain dans le plan de lutte contre les changements climatiques de la Ville.

3. Engager et éduquer le public

Ville devrait encourager la participation et l'éducation du public, car notre forêt profite à tous les résidents d'Ottawa, qu'ils soient ou non propriétaires d'un terrain arboré. L'éducation, la communication et l'engagement du public sont nécessaires pour le motiver et l'informer, ainsi que pour créer une culture d'appréciation à long terme de la forêt urbaine et de soutien à son entretien et à sa gestion.

  • a) Faire participer le public à l'élaboration et à la mise en œuvre du plan, y compris aux activités de suivi par le biais d'une approche de la collecte et de l'analyse des données fondée sur la science citoyenne.
  • b) Sensibiliser davantage le public et le secteur privé aux avantages écologiques, commerciaux, économiques, psychologiques et de santé de la forêt urbaine d'Ottawa et corriger les malentendus répandus au sujet des conflits entre les arbres, les bâtiments et les infrastructures.


4. Gérer les arbres pendant toute leur durée de vie

Trop souvent, les arbres sont plantés puis ignorés, et les règlements protégeant les arbres existants ne sont pas appliqués. Les arbres sont une forme d'infrastructure verte qui nécessite un entretien au même titre que les autres infrastructures.

  • a) Adopter une approche "de la poussière à la poussière", "de la graine au vieux bois" ou "du cycle de vie" des arbres et veiller à ce que les arbres plantés fassent l'objet d'un suivi et d'un entretien tout au long de leur vie et disposent d'un espace suffisant pour le développement de leurs racines et de l'ensemble de leur couvert forestier.
  • b) Veiller à ce que les arbres de la Ville disposent de budgets suffisants pour couvrir les frais d'entretien.

5. Améliorer la résilience par la diversité

Un manque de diversité rend la forêt vulnérable aux changements climatiques, aux maladies et parasites comme l'agrile du frêne, et les espèces indigènes soutiennent les écosystèmes locaux.

  • a) Planter des espèces d'arbres indigènes et protéger les arbres existants, afin de garantir une diversité d'âges et d'espèces d'arbres dans les quartiers et dans l'ensemble de la Ville ; et veiller à ce qu'il n'y ait pas plus de 5 % d'une espèce d'arbre, 10 % d'un genre et 20 % d'une famille.
  • b) Assurer une protection appropriée contre les espèces envahissantes (notamment par la sensibilisation).
  • c) Diviser l'offre d'arbres existante pour faire la promotion de l'utilisation des sources locales de graines d'arbres et de la diversité génétique forestière autochtone.
  • d) Planifier la disponibilité à long terme d'une diversité d'approvisionnements locaux pour les acheteurs publics et privés, en utilisant des outils d'approvisionnement et des incitations tels que des contrats à plus long terme et des partenariats public-privé, le cas échéant.


6. "La Ville doit créer des mesures politiques fortement incitatives pour planter et préserver les arbres dans le paysage urbain (cours privées et emprises de la Ville).

  • a) Créer des normes obligatoires pour les volumes d'espace de croissance souterraine afin de permettre aux arbres de partager le sous-sol avec les infrastructures.
  • b) Modifier le programme Fond des d'arbres de manière à ce que le remplacement des arbres de la ville se fasse automatiquement, et pas seulement à la demande des résidents, et remplacer les arbres par des arbres de stature égale ou supérieure afin d'accroître le couvert forestier, et mettre en œuvre ce changement administratif de manière rétroactive, c'est-à-dire en remplaçant les arbres qui ont été perdus et non remplacés au cours de la dernière décennie.
  • c) Veiller à ce que des arbres de rue viables fassent partie des politiques de développement des zones intercalaires et de rues complètes.

7. Intégrer le Plan de gestion de la forêt urbaine aux autres plans et stratégies de la Ville

La Ville d'Ottawa s'est dotée d'un grand nombre de politiques, de programmes, d'initiatives et de règlements relatifs aux arbres, mais elle n'a pas de vision globale à long terme ni d'orientation stratégique pour protéger et améliorer la forêt urbaine.

  • a) Identifier tous les domaines où la gestion de la forêt urbaine chevauche les plans, politiques, lignes directrices et stratégies existants. Les exemples incluent la composante " Inclusion d'éléments naturels " du Plan officiel, la reconnaissance de la forêt urbaine comme un élément clé du caractère de la communauté urbaine lors des consultations Infill I et II, les mesures adoptées par le Conseil le 9 mai 2012, qui, si elles sont mises en œuvre, aideraient à protéger, préserver et améliorer la forêt urbaine, et les références à la protection, à la préservation et à l'amélioration des arbres dans les lignes directrices en matière d'aménagement.


8. Faire des arbres une priorité en matière d'application de la loi

Les arbres ont longtemps bénéficié d'une faible priorité dans le processus décisionnel municipal et sont traités comme des éléments accessoires des nouvelles constructions, de l'hydroélectricité et de l'infrastructure. L'application des règlements relatifs aux arbres doit être améliorée pour veiller à ce que les promoteurs conçoivent et construisent de manière à préserver les arbres existants dans la mesure du possible et à créer de l'espace pour la croissance de nouveaux arbres. Pour ce faire, il faut

  • a) Exiger que les informations relatives aux arbres soient divulguées sur les permis de construction afin que les services forestiers puissent prendre en compte les arbres avant, et non après, l'approbation des permis de construire.
  • b) élaborer rapidement un règlement sur les modifications des emplacements afin d'éviter la perte inutile d'arbres
  • c) exiger que chaque nouveau lotissement dispose d'un plan de soins et d'entretien pour les arbres qui remplaceront ceux qui ont été enlevés pendant la construction, et que chaque propriétaire reçoive une copie de ce plan.

Mesures immédiates

La Ville doit créer un élan et démontrer sa volonté de mettre en œuvre des changements proactifs aux politiques et pratiques d'aménagement urbain qui permettront de mieux préserver et protéger la forêt urbaine d'Ottawa.

Bon nombre des éléments susmentionnés peuvent être mis en œuvre immédiatement et il n'est pas nécessaire d'attendre que le Conseil municipal complète le Plan de gestion de la forêt urbaine.

Rapports

Vous trouverez ci-dessous les rapports du Groupe de travail sur les arbres à la suite des nombreuses consultations exigées par la Ville :

Novembre 2015 : Contribution à la phase 1 de la consultation

Novembre 2016 : Contribution à la phase 2 de la consultation

Le plan de gestion des forêts urbaines

Vous trouverez ci-dessous les versions préliminaires et finales du plan de gestion de la forêt urbaine, rendues publiques :

Septembre 2016 : Ébauche du plan de gestion de la forêt urbaine

Avril 2017 : Plan de gestion de la forêt urbaine final

Avec l'appui de milliers de personnes - dont plus de 11 000 qui ont signé notre pétition sur le plan de gestion des forêts urbaines - Écologie Ottawa a appelé les partisans de la Ville à élaborer un plan de gestion des forêts urbaines solide, mis à jour et accessible au public. La version finale du plan de gestion des forêts urbaines a été présentée par le personnel de la Ville le 20 juin 2017 au Comité de l'environnement et de la protection du climat du conseil municipal. Le plan a été transmis avec succès au conseil municipal et approuvé le 28 juin 2017. Cela marque la fin d'un long processus, et la conclusion de cette histoire est heureuse grâce au travail inlassable de tant de groupes communautaires et de résidents concernés.

Bien qu'il s'agisse d'un grand pas en avant, nous savons qu'un bon plan ne représente que la moitié de la bataille. Écologie Ottawa continuera de travailler avec la Ville et d'autres groupes communautaires au cours des prochaines années afin de veiller à ce que les bonnes intentions énoncées dans le Plan de gestion des forêts urbaines se concrétisent. L'un des défis possibles est de veiller à ce que les ressources en personnel restent en place pour réaliser le plan à long terme.

Nous tenons à remercier plusieurs personnes pour leur travail acharné dans le cadre de cette initiative. Nous remercions tous les membres du groupe de travail sur les arbres d'Écologie Ottawa. Leur travail a été crucial pour l'analyse et les propositions en matière politique du projet de plan. Nous aimerions également souligner les heures de travail consacrées par nos bénévoles à la sensibilisation de la collectivité tout au long des années qu'a duré cette initiative. Ces partisans ont joué un rôle essentiel dans la sensibilisation et le soutien au plan de gestion des forêts urbaines. Et surtout, nous tenons à remercier les citoyens de la ville d'Ottawa de s'être levés et d'avoir exprimé leurs préoccupations à l'égard de nos arbres. Votre aide est inestimable pour préserver la santé des arbres de la ville d'Ottawa !

 

We would like to thank various people for their hard work on this initiative. Our thanks are extended to all of Ecology Ottawa’s Tree Task Force members. Their work was crucial to the analysis and policy proposals for the draft plan. We would also like to recognize the hours of work put in by our community outreach volunteers throughout the years of this initiative. These individuals were imperative to spread awareness and garner support for the Urban Forest Management Plan. And, most importantly, we would like to thank the citizens of Ottawa for standing up and voicing their concerns for our trees. Your help is invaluable to helping preserve the health of Ottawa’s trees!

Passer à l'action

J'agis!
Nouveautés
Inscrivez-vous comme bénévole
Faire Un Don
Devenez un donateur mensuel

Restez connecté•e avec nous