Nous avons été comblés par toutes les candidatures que nous avons reçues pour nos tout premiers Éco-prix d'Ottawa - et nous sommes très honorés d'avoir eu l'occasion d'apprendre à connaître toutes les personnes, les lieux, les animaux et les plantes d'Ottawa qui vous inspirent.

Les lauréats des Éco-prix d'Ottawa ont transformé leur communauté grâce à des activités telles que la distribution de semences gratuites, les parades d'insectes, la réutilisation et la réimagination des déchets difficiles à recycler, le détournement des citrouilles d'Halloween des sites d'enfouissement, la défense des intérêts, l'éducation du public, j l'apprentissage de la sécurité alimentaire, la plantation de jardins de pollinisateurs, et bien plus encore.

Nous avons l'honneur de remettre les Éco-prix d'Ottawa 2023 aux lauréats suivants :

Prix du défenseur de la terre et de l'eau : Gabrielle Fayant, cofondatrice de l'Assemblée des sept générations (A7G) et des Aidants de l'A7G.

" Parmi les diverses initiatives et services destinés aux jeunes autochtones, les aidants de l'A7G soutiennent les rôles des peuples autochtones en tant que gardiens de la terre ; en particulier, ils reconnaissent comment le colonialisme, les pensionnats et les processus continus séparant les individus autochtones de leur communauté et de la terre, sont fondateurs des problèmes liés aux changements climatiques. Ils reconnaissent la façon dont cela a transformé les peuples autochtones de gardiens de la terre en défenseurs de la terre et de l'eau. A7G se consacre aux mouvements de défense des communautés et de la terre et a récemment cherché à accroître aussi la souveraineté alimentaire et le Land Back. Ils organisent des festins communautaires et font bon usage de leur parcelle de jardin communautaire de 1 x 10 mètres, offrant aux jeunes la possibilité de prendre soin de la terre ; ils sont également impatients d'élargir leurs possibilités. Les aidants d'A7G sont tous de jeunes bénévoles autochtones qui travaillent sans relâche pour nos communautés et au sein de mouvements pour la Terre mère et les peuples autochtones - honorant nos responsabilités traditionnelles envers toutes nos relations, y compris notre parenté plus qu'humaine."

- Breena Johnson, membre de la communauté d'Ottawa

Prix Ville active et accessible : Mélanie Ouellette, fondatrice de la bibliothèque de semences de fleurs sauvages d'Ottawa

" Melanie a créé le groupe Facebook de la bibliothèque de semences de fleurs sauvages d'Ottawa il y a quelques années, et il est florissant ! Il compte maintenant plus de 3 000 membres. Elle a également créé un site web qui contient une tonne d'informations et d'aide pour les jardiniers débutants qui s'intéressent aux plantes indigènes. L'objectif de son initiative est d'informer les Ottaviens des avantages de planter des fleurs sauvages, des arbres et des arbustes indigènes dans leur jardin plutôt que des plantes exotiques. Elle a créé un site web et un système d'échange de semences, et a aidé des habitants d'Ottawa à se lancer dans le jardinage de plantes indigènes. Elle a vraiment favorisé un sentiment de communauté et a encouragé les Ottaviens à se rencontrer, à se rassembler et à partager des conseils de planification et de jardinage de plantes indigènes, ainsi qu'à échanger des graines et des plantes indigènes."

- Taryn Adams, membre de la communauté d'Ottawa

"Mélanie dirige avec succès l'Ottawa Wildflower Seed Library - une organisation communautaire qui fait la promotion du jardinage avec des plantes indigènes, organise des échanges de plantes et de graines, et partage des conseils de jardinage indigène. C'est grâce à Mélanie que moi et de nombreux autres résidents d'Ottawa avons transformé leurs pelouses en habitats favorables aux pollinisateurs."

- Membre de la communauté d'Ottawa

"Mélanie encourage les gens à naturaliser leurs paysages. Elle a encouragé les gens à faire des échanges de semences de plantes indigènes.

- Membre de la communauté d'Ottawa

Prix du champion du climat : Feu Sherri Watson, coprésidente du Groupe d'action pour l'environnement (GAE)

"Sherri était une excellente organisatrice et savait écouter, communiquer et faire ressortir ce qu'il y a de mieux chez les autres. Le don qu'elle avouait elle-même pour l'utilisation du "stylo rouge" s'est avéré particulièrement pratique lors de l'édition de nos nombreuses lettres de plaidoyer au cours des trois dernières années. Elle a été un mentor pour beaucoup d'entre nous... Parmi la myriade d'activités que Sherri a entreprises et dans lesquelles elle a excellé, il y a eu le rôle de coprésidente du groupe d'action pour l'environnement, ou comme elle aimait nous appeler, sa famille EAG. Elle était dévouée et travaillait sans relâche pour l'environnement naturel et un large éventail de questions environnementales, pour la justice sociale, pour la congrégation unitarienne, pour Ajashki et bien plus encore... Nous continuons à travailler pour l'avenir de la planète, et en son honneur, nous pouvons tous essayer de canaliser sa détermination persistante."

- Joan Auden, Membre de la communauté d'Ottawa

Prix du champion du climat : Centre d'apprentissage sur la sécurité alimentaire et les changements climatiques d'Ajashki

"La First Unitarian Congregation of Ottawa fait preuve d'un leadership fort en soutenant le Ajashki Food Security and Climate Change Learning Centre conçu par l'aînée Verna McGregor. Ce projet spécial de réconciliation va maintenant s'étendre au Service de logement autochtone de l'Ontario dans le cadre d'une initiative de Land Back, afin qu'il puisse construire des logements abordables pour les peuples autochtones sur ce campus, à côté d'Ajashki.

- Sharen Bowen, Membre de la communauté d'Ottawa

Prix du champion de la nature : Julianne Labreche, maître jardinière

" Julianne est une bénévole active et une dirigeante de la communauté horticole d'Ottawa, fortement engagée en faveur d'un jardinage respectueux de la faune et de la flore. En tant que bénévole auprès des Maîtres jardiniers d'Ottawa-Carleton, des Amis de la ferme et de la Société d'horticulture d'Ottawa, Julianne occupe souvent des rôles de leadership. Actuellement présidente de la Société d'horticulture d'Ottawa, elle est également rédactrice en chef du bulletin mensuel des maîtres jardiniers, intitulé Trowel Talk. En 2018, en tant que "maire en fauteuil", elle a plaidé pour qu'Ottawa devienne une "ville d'abeilles". Elle a fait de son jardin une station de passage des monarques, inspirant ses voisins à faire de même. Écrivaine et conférencière accomplie, elle est l'auteure de nombreux articles sur le thème du jardinage écologique et respectueux de la faune et de la flore, et s'adresse à des groupes de tout l'Ontario sur des sujets similaires. En 2022, Julianne a organisé une journée intergénérationnelle de divertissement et d'éducation sur les pollinisateurs, avec une vente de plantes indigènes, des activités amusantes pour les enfants et des contes indigènes. Julianne a également écrit un joli livre pour enfants intitulé " Mr. Toad and Friend ", et a joué un rôle déterminant dans le développement du partenariat entre Master Gardeners of Ottawa-Carleton et l'église unie de Kitchissippi, en créant un jardin éducatif pour les pollinisateurs à l'église. Julianne est une source de connaissances et une source d'inspiration qui prêche par l'exemple.

- Rebecca Last, coordonnatrice, Maîtres jardiniers d'Ottawa-Carleton

Prix du champion du refus, de la réduction et de la réutilisation : Brittanny Belanger, fondatrice de Earthub

" Brittany est la fondatrice d'une organisation environnementale appelée Earthub. Earthub est une organisation pan canadienne avec de multiples chapitres. Elle vit à Ottawa. Earthub recueille des articles difficiles à recycler et trouve des utilisateurs finaux qui peuvent réutiliser ou réimaginer ces articles afin de les détourner des dépotoirs. Elle s'acquitte de cette tâche à titre bénévole, après avoir occupé un emploi d'ingénieur à temps plein. Brittany donne également des conférences sur Earthub et sensibilise les gens à l'environnement dans les régions d'Ottawa et de Kingston. Brittanny est une source d'inspiration pour beaucoup.

- Rebecca Hannaford, responsable de la section Earthub de Kingston

"En tant que fondatrice d'Earthub, une organisation environnementale entièrement gérée par des bénévoles, Brittany m'inspire. Sa détermination et son dévouement à détourner les objets du quotidien de la décharge sont un exemple parfait de la façon dont les actions individuelles comptent et peuvent faire une énorme différence. Depuis sa création en 2019, Earthub a détourné 361 473 articles du dépotoir. Les articles sont plutôt destinés à la réutilisation. Brittany est également un défenseur vocal et un éducateur sur les dangers du plastique et les produits alternatifs que nous pouvons utiliser à la place. Tout cela en travaillant à plein temps !

- Sarah Felice, administratrice de programme pour Earthub

Prix du champion du refus, de la réduction et de la réutilisation : Marianne Ariganello, mère, scientifique et organisatrice de For Our Kids Ottawa-Gatineau et membre de l'Ottawa South Eco-Action Network (OSEAN)

" Marianne Ariganello est une personne passionnée, très énergique et très percutante, qui travaille dans le cadre de l'Ottawa South Eco-Action Network (OSEAN). Elle est la force motrice des événements Pumpkins for Pigs qui ont lieu chaque automne et qui consistent à détourner les citrouilles de Halloween pour qu'elles servent d'abord à l'alimentation humaine, puis à l'alimentation animale, et enfin à veiller à ce que ce qui reste soit composté. Elle a également mis en place et dirige le programme de couches lavables, en fournissant des couches lavables aux familles pour qu'elles les essaient et en les aidant à s'en procurer elles-mêmes. Elle fait tout cela avec une jeune famille et en travaillant quatre jours par semaine ! Elle est une véritable source d'inspiration !

- Lynne Patenaude, Membre de la communauté d'Ottawa

L'espace vert le plus cher : Parc Britannia

"C'est le seul endroit où j'ai l'impression de m'évader de la ville, tout en étant dans la ville. C'est une combinaison parfaite d'arbres, d'eau et de vues sur la rivière des Outaouais.

- Ashley Medema, Membre de la communauté d'Ottawa

L'espace de la ville le plus convivial pour les citoyens : Le parc Strathcona

"Le parc Strathcona est un merveilleux espace vert, situé le long de l'une des rivières emblématiques de la région d'Ottawa, la Rideau. Les beaux arbres anciens du parc offrent une zone fraîche et ombragée en été, et le parc offre des caractéristiques intéressantes pour les personnes de tous âges, des sentiers de promenade, des bancs, des jardins, des vues vers le haut et vers le bas de la rivière, les 'Ruines' pour les enfants à jouer et l'espace pour pique-niquer, se détendre, et jouer sur l'herbe."

- Jane's Walk Ottawa-Gatineau

L'espèce d'oiseau urbain la plus aimée : Le Gros-bec errant

"Autrefois commun en bandes dans la région d'Ottawa, cet oiseau figure maintenant sur la liste des espèces en voie de disparition. Malgré l'éruption de cette espèce vulnérable, elle a désespérément besoin de notre aide. Selon Environnement Canada, les collisions avec les fenêtres sont la principale cause du déclin de cette espèce."

- Deborah Doherty,  Membre de la communauté d'Ottawa

L'espèce d'arbre la plus précieuse : Le chêne à ronce

"Le chêne à gros fruits est l'espèce d'arbre la plus résiliente et la plus indigène d'Ottawa. S'il vous plaît, protégez chacun d'entre eux !"

- Ingrid Kjarsgaard, PhD.  Université de Carleton

Nous vous remercions tous de votre participation aux Éco-prix d'Ottawa et nous remercions sincèrement les lauréats et les candidats pour tout le travail qu'ils ont accompli et qu'ils continuent d'accomplir pour la ville d'Ottawa.

Articles récents

Partager cette page

Passer à l'action

J'agis!
Nouveautés
Inscrivez-vous comme bénévole
Faire Un Don
Devenez un donateur mensuel

Restez connecté•e avec nous